Belgique

Annaëlle 13/02 : Visuel Ok

13/12/23 + 12/02/24

| Une démocratie

Démocratie représentative, fonctionnement institutionnel belge…

| Un état fédéral

Autorité centrale (le pouvoir fédéral), les entités fédérées (Communautés et Régions)…


Une démocratie

La démocratie est caractérisée par le contrôle du gouvernement par le peuple. La démocratie représentative étant caractérisée par l’élection par les citoyens de représentants qui doivent prendre les décisions en leur nom.

Les citoyens jouissent de droits dits inaliénables, qui permettent de critiquer le gouvernement en place. Il s’agit de libertés individuelles (d’opinion, d’expression, de religion, de circulation, etc.) et collectives (droit de manifestation, de grève, d’association, etc.).

Le régime démocratique se distingue ainsi du système autoritaire (qui limite les libertés) ou totalitaire (qui s’appuie sur un seul mode de pensée et sur des institutions qui ont le monopole de l’activité politique et économique).

Pour être un état démocratique, il faut respecter les critères suivants :

  • Le gouvernement doit exercer un contrôle sur les décisions des élus ;
  • Les élus doivent être choisis lors d’élections périodiques et équitables ;
  • Les élus doivent être en mesure d’exercer leur pouvoir constitutionnel sans faire face à une opposition dominante de personnes non élues ;
  • Le vote doit être universel, c’est-à-dire ouvert à tous les citoyens ;
  • Tout citoyen adulte doit jouir du droit de se présenter comme candidat lors des élections ;
  • Les citoyens doivent avoir le droit d’exprimer leurs opinions sur les questions politiques dans leur ensemble sans crainte de représailles par l’état ;
  • Les citoyens doivent avoir le droit de chercher des sources différentes d’information, telles que les médias, et de telles sources doivent être protégées par la loi ;
  • Les citoyens doivent avoir le droit de former des associations et organismes indépendants, y compris des partis et groupes d’intérêts politiques indépendants ;
  • Le gouvernement ne doit pas subir une influence étrangère (telle que celle imposée par des alliances et des blocs).
Fonctionnement institutionnel belge

C’est une démocratie représentative : la souveraineté politique appartient à la population qui l’exerce indirectement par des élections. Les citoyens élisent des représentants chargés de proposer et de voter les lois.

Mais aussi une démocratie parlementaire : les représentants élus par les citoyens siègent au Parlement qui a un triple pouvoir :

  • Un pouvoir législatif (élaborer les lois) ;
  • Un pouvoir budgétaire (gérer le budget) ;
  • Un contrôle politique sur le gouvernement.

Les parlementaires élus sont tous membres d’un parti politique. Soit ils forment le gouvernement et sont désignés comme étant la majorité, soit les parlementaires sont désignés comme l’opposition

jeunes qui manifestent

Une monarchie constitutionnelle

La Belgique est une :

  • Monarchie car le chef de l’état est un Roi (donc un monarque)  ;
  • Constitutionnelle car les pouvoirs du Roi sont définis par la Constitution. Lors de son entrée en fonction, notre chef d’état prête serment et prononce les mots suivants : « Je jure d’observer la Constitution et les lois du peuple belge, de maintenir l’indépendance nationale et l’intégrité du territoire ». Il devient alors Roi des Belges.

En Belgique, la continuité de la dynastie est assurée par le principe de l’hérédité : la fonction royale ne peut être assumée que par un descendant du premier roi des belges, Léopold 1er.

Ainsi, notre roi actuel, le Roi Philippe, a succédé à son père le Roi Albert II. Lui-même a succédé à son frère le Roi Baudoin, qui n’avait pas d’enfant. Dans l’ordre de succession du trône, c’est la Princesse Elisabeth, fille ainée du Roi Philippe, qui lui succédera.

Le Roi des Belges occupe deux fonctions principales :

  • Une fonction politique : il a le droit d’être consulté mais aussi de suggérer et d’avertir. Il va donc avoir un rôle « d’influenceur » et de modérateur par ses avis, ses suggestions et ses mises en garde. Il sanctionne et promulgue les lois mais celles-ci doivent être contresignées par un ministre pour prendre effet. Ce principe est appelé principe de responsabilité ministérielle ;
  • Une fonction symbolique et représentative : il représente la Belgique à l’étranger. Ses visites d’état ont donc pour objectif de stimuler le développement social, économique et culturel de notre pays.

Le Roi est également commandant des forces militaires belges.


Un état fédéral

La Belgique est un état fédéral comme indiqué dans l’article 1er de la Constitution.

Le fédéralisme est un système politique où les pouvoirs sont partagés entre :

  • Une autorité centrale (le pouvoir fédéral) ; 
  • Les entités fédérées (les Communautés et les Régions).

Ces entités disposent d’une autonomie relativement importante puisqu’elles disposent chacune de leur gouvernement et de leur parlement et qu’elles sont compétentes sur leur territoire pour les matières qui leur sont confiées.

carte de Belgique