Union européenne

Annaëlle 15/02 : Ok

20/12/23 – Ju – faire IMG ou tableau pour les dates

Paola : Pour le schéma du chapitre « espace schengen » : on ne peut pas reprendre des images sans droit d’auteur donc je n’ai rien mis pour le moment.

Etats-membres

L’Union européenne compte 27 Etats-membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Attention, l’Union européenne est à différencier de l’Europe. L’Europe est l’un des 5 continents, avec l’Afrique, l’Amérique, l’Asie et l’Océanie. Et 16 pays du continent européen n’appartiennent pas à l’Union européenne, dont la Suisse, la Norvège, la Serbie et le Royaume-Uni.

Ces 27 pays totalisent 448,4 millions d’habitants[1] qui parlent l’une des 24 langues officielles.

L’adhésion à l’Union européenne est un processus long et complexe. Dans un premier temps, le pays candidat doit satisfaire à des critères d’adhésion « dits de Copenhague » en matière d’économie, de démocratie et d’Etat de droit. Lorsque la candidature du pays est acceptée par la Commission, une phase de négociation débute. Elle permettra au pays d’intégrer les lois européennes dans sa législation nationale.

[1] Au 1er janvier 2023 – source https://european-union.europa.eu/

carte des payes de l'Union européenne

Symboles de l’UE

L’identité européenne est représentée par différents moyens :

  • Un drapeau : composé d’un cercle de douze étoiles dorées sur fond bleu ;
  • Un hymne : l’Ode à la Joie de Beethoven ;
  • Une devise : « Unie dans la diversité » (en français) ;
  • Une monnaie officielle : l’euro utilisé par 20 pays, qui forment la zone euro ;
  • Une journée de l’Europe : le 9 mai.

Dates clés de l’histoire

1951Le Traité de Paris institue la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) entre les 6 états fondateurs : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas.
1957Les Traités de Rome instituant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’Energie atomique (EURATOM ou CEEA) sont signés par les six pays (dits pays fondateurs).
1965Le Traité de fusion associe les trois communautés européennes existantes et crée des institutions communes (un Conseil et une Commission).
1973Les six pays fondateurs accueillent le Danemark, l’Irlande et le Royaume-Uni et devient l’Europe des Neuf.
1981L’Europe des Neuf accueille la Grèce.
1986L’Europe des Dix accueille l’Espagne et le Portugal, formant l’Europe des Douze.
1990Même si cela ne constitue pas une nouvelle adhésion en soi, la chute du Mur de Berlin a augmenté sensiblement la population européenne du fait de la réunification de l’Allemagne.
1992Le Traité de Maastricht fonde l’Union européenne, crée l’Union économie et monétaire, instaure la citoyenneté européenne et met en place une politique étrangère et de sécurité commune et une coopération plus étroite dans les domaines de la justice et des affaires intérieures.
1995L’Union des « douze » devient une Union entre 15 Etats avec l’entrée de trois pays supplémentaires : l’Autriche, la Finlande et la Suède.
2002L’euro, monnaie unique, est mis en circulation dans 12 pays.
2004L’Union accueille 10 nouveaux arrivants : Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie.
2007La Bulgarie et la Roumanie entrent dans l’Union européenne et deviennent les 26e et 27e pays membres.
2007Le Traité de Lisbonne modifie le traité sur l’Union européenne : il instaure des changements relatifs aux différentes institutions et renforce la politique de sécurité et de défense commune.
2013La Croatie adhère à l’Union européenne et en devient le 28e membre.
2020Le Royaume-Uni se retire de l’Union européenne, c’est le Brexit. L’Union européenne se compose donc dorénavant de 27 Etats-membres.

Rôles de l’UE

Les objectifs de l’Union européenne sont :

  • le développement économique ;
  • la politique monétaire ;
  • la solidarité entre les Etats et entre les régions ;
  • la protection de l’environnement ;
  • la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux ;
  • la citoyenneté européenne ;
  • la paix et la stabilité ;  
  • l’action internationale.

Pour cela, l’UE a des compétences qui lui sont propres (les règles de la concurrence, la politique monétaire de la Zone Euro et la politique commerciale commune). Elle partage également certaines compétences avec les Etats-membres en ce qui concerne notamment l’agriculture, les transports ou l’énergie. Enfin, elles disposent de compétences d’appui : il s’agit de domaines dans lesquels les Etats-membres restent compétents prioritairement tels que la santé, l’éducation ou l’industrie.

De façon générale, l’Union agit dans les domaines où son action est profitable aux Etats-membres en favorisant les politiques d’innovation et en stimulant la croissance et la compétitivité dans les domaines où les enjeux sont importants (l’environnement, l’innovation technologique notamment).


Thématiques d’action et budget

En 2018, le budget annuel de l’UE s’élevait à environ 160 milliards d’euros, une somme importante en termes absolus, mais seulement environ 1% de la richesse générée chaque année par les économies des États-membres.

Il finance des activités visant à :

  • développer des zones rurales ;
  • promouvoir la cohésion et préserver l’environnement ;
  • soutenir les programmes d’éducation et de recherche de l’UE (Erasmus et Horizon) ;
  • protéger les frontières extérieures ;
  • accroître la coopération au développement ;
  • promouvoir les droits de l’Homme.

Espace Schengen

L’Espace Schengen regroupe les territoires de 27 Etats Européens. Il s’agit d’un espace unique sans frontières intérieures entre les pays qui le compose. Il permet aux citoyens, aux ressortissants des pays non-membres de l’UE et aux touristes de circuler librement sans passer de contrôle lors des passages de frontière. Cependant, les pays appartenant à l’Espace Schengen ont durci les contrôles à leur frontière avec les pays qui ne sont pas membres de celui-ci, afin de garantir la sécurité des résidents de l’Espace Schengen.


Droits du citoyen européen

Est considéré comme citoyen européen, tout individu ayant la nationalité d’un État membre de l’Union européenne. La citoyenneté européenne ne remplace pas la citoyenneté nationale mais la complète en donnant des droits communs à tous les citoyens de cette union de pays.

L’engagement de l’Union en faveur des droits des citoyens a été confirmé par la proclamation, en décembre 2000 à Nice, de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Cette charte compte 54 articles répartis en six thématiques liées aux valeurs individuelles et universelles que sont la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la citoyenneté et la justice.

  • Le droit de circuler librement dans tous les Etats-membres pour vivre, étudier ou travailler. Puisqu’il n’existe plus de frontières, la carte d’identité seule permet de voyager, il n’est plus nécessaire d’être en possession d’un passeport ;
  • Le droit de voter et de se présenter comme candidat aux élections municipales et aux élections au Parlement dans l’Etat-membre de résidence, quelle que soit sa nationalité ;
  • Le droit à une protection diplomatique. Tout citoyen européen qui se trouverait en difficulté avec la justice d’un pays étranger pourrait, si son pays n’y est pas représenté (pas d’ambassade ni de consulat), bénéficier de la protection d’un autre Etat de l’Union ;
  • Le droit d’exercer certaines fonctions publiques nationales dans les autres pays membres de l’Union européenne ;
  • Le droit d’initier une pétition à soumettre au Parlement européen ;
  • Le droit de porter plainte auprès du Médiateur européen, chargé de régler les litiges opposant les citoyens européens et les institutions européennes.